Pour définir l’étymologie du nom de famille SAVARD, mes ancêtres poitevins jusqu’au XIXe siècle, c’est encore une fois le Dictionnaire du Moyen Français qui en détermine l’origine.

Samo était un terme radical gaulois qui signifiait « été ». Cette racine a donné samaro qui, mêlée à essart, issu lui-même du exsartum latin, a formé samart pour évoluer comme suit :

GAULOIS LATIN
Samo : été. Exartum / Exsartum : Défrichement.
Samaro : champ cultivé au début de l’été. + Essart : terre défrichée.
Saviti : tourner, retourner et par extension labourer.  + Samart
 Savart / Sauvart : Friche, terre inculte.

On retrouve essentiellement ce terme sur le département de l’Aisne, qui semble s’être propagé sur la Champagne-Ardenne. Il est synonyme de larris et de riez.

LARRIS, ancien mot désignant une terre qui n’est pas cultivée. Larricium. L’acception de ce mot varie suivant les localités; cependant on a toujours entendu par larris une terre impropre à la culture. Des terrains qui, dans l’origine, n’étaient que des larris ou savards, ont, depuis trente ans, été défrichés, convertis en vigne ou mis en toute autre culture.

Extrait de : Statistique du département de l’Aisne – 1825.

evocation_paysage_gaulois

Évocation du paysage Gaulois
Vue des grands espaces laissés en friche du camp militaire de Sissonne (Aisne), évoquant la végétation de la région à l’époque gauloise.
© Bernard LAMBOT

Sites Web à voir : La Riobé sur Châteaubleau archéo (Pour ses tuiles) et Acy romance