Aux origines : Le ver à soie

Si Ling Chi

Si Ling Chi

Chine, vers 2650 avant J-C.

Un cocon blanc tombé d’un mûrier dans la tasse de thé de la princesse Si Ling Chi, femme de l’Empereur Jaune, a commencé à se dissoudre dans l’eau chaude en un long filament brillant. Ainsi fut découvert le secret du dévidage de la soie préservé durant plusieurs siècles.

Lire la suite