de Henri Villain est un document très intéressant puisqu’il synthétise un grand nombre de renseignements sur l’exploitation de ce précieux élément jusqu’au XIXe siècle. Même si l’ouvrage enrichit quelques bases fournies par Pierre Jean Baptiste Legrand D’Aussy un siècle plus tôt, il n’en demeure pas moins dommage de le laisser à son triste abandon au domaine public. Bien avant la conserve, bien avant le réfrigérateur ou le gel douche, il y eut le sel…

Les poëles à soude.

Les poëles à soude.

Extrait de : Histoire d’un grain de sel par Henri Villain