Ma petite branche Artigole trouve ses origines dans le sud-ouest de la France; Jean d’Artigolle dit « Bourdelois », cordonnier à Dijon de son état, y serait né vers 1660 sur Bordeaux.

Le patronyme Artigole et ses variantes, très peu répandu en généalogie pour l’instant, compte toutefois de nombreux descendants et je profite de ne pouvoir prospecter dans les registres, par défaut de numérisation, pour avancer sur la localisation initiale.

Artigole voit apparemment son origine, d’après Auguste VINCENT dans son ouvrage Toponymie de la France,  sur la période pré-celtique (Le document n’est pas disponible en ligne et les informations relatives au lieu d’Artigol qu’il référence sont un recoupement de différents ouvrages et données plus récentes).

Le Dictionnaire géographique et administratif de la France et de ses colonies situait ce même Artigolles dans la commune d’Escaudes en Gironde sur une zone d’environ 60 hectares. Selon Ernest NÈGRE, dans Toponymie générale de la France, le nom serait tiré du mot d’origine ibère artiga (Terre défrichée) auquel s’ajoute le suffixe diminutif -òl., -òla dans sa signification plurielle. Artigole signifie : « Petites terres défrichées » en langue d’Oc.

De nos jours sur la commune de Captieux l’endroit s’appelle à présent Lagune d’Artigolle :

Superpositions des plans du cadastre napoléonien (Section + Tableau d'assemblage) et carte Google.

Superpositions des plans redessinés du cadastre napoléonien (Section + Tableau d’assemblage) et carte Google.

Il s’agissait donc d’une appellation assez générique pour tout terrain naturel en déprise agricole qui a par la suite évolué vers d’autres significations.

Il n’est pas surprenant que plusieurs lieux-dits avaient cette appellation en France. La Guérite d’Artigole aurait eu sa position géographique dans les environs de Sarlat; également un Chemin d’Artigole dans l’Aveyron. Le Bulletin de la Société d’études des Hautes-Alpes  rapporte qu’il existait, et encore actuellement, Articol en Isère, sur la commune d’Allemond, qui serait à rapprocher d’Artigolles en Gironde… Des cousins voyageurs ?

Article à consulter : Quand nos ancêtres défrichaient, des Artigues aux Essarts… La toponymie et la conquête des bonnes terres.